Communiqué

Communiqué - Prix Nobel pour Emmanuelle Charpentier : encourageons la France qui innove et rayonne !



Paris, le 8 Octobre 2020,


Le prix Nobel de Chimie a été attribué à la chercheuse française Emmanuelle Charpentier aux côtés de sa collègue américaine Jennifer Doudna. Pour Rafik Smati, cette récompense symbolise le dynamisme d'une France qui rayonne à travers ses talents, mais aussi le drame d'une France qui ne donne plus à ces talents le moyen de réussir chez elle.

Emmanuelle Charpentier fait partie de ces nombreux scientifiques français d'exception obligés de s'expatrier, souvent à contrecœur, pour exploiter leur potentiel. La France consacre à la recherche publique des moyens inférieurs à ceux des autres pays développés, et ne cible pas assez les domaines d'avenir. Les salaires dans la recherche et l'enseignement supérieur publics sont parmi les plus bas de l'OCDE, l'investissement public en R&D également. Alors que dans le monde entier, le secteur privé est de plus en plus incontournable dans la recherche, la France ne lui donne pas assez de chances de réussir. Malgré le crédit impôt recherche, le crédit impôt innovation, les mécanismes d'aides publiques et des dispositifs souvent excessivement complexes, la recherche en entreprise souffre en France des mêmes blocages que le reste du secteur privé : excès de fiscalité, de bureaucratie, mauvaise gestion d'un État qui intervient partout mais souvent mal.

A ces faiblesses s'ajoute désormais un inquiétant virage anti-sciences, illustré récemment par les controverses autour de la 5G ou par la volonté du Gouvernement de réduire arbitrairement notre parc nucléaire par électoralisme, un virage qui pourrait contribuer à fragiliser encore la recherche française.

Il est pourtant possible de faire en sorte que des esprits brillants comme Emmanuelle Charpentier n'aient plus à s'expatrier pour réaliser leurs recherches. Il est même possible de faire en sorte que de futurs prix Nobel étrangers viennent se former ou réussir en France. La France peut redevenir un phare planétaire de la science et de l'innovation ! Rafik Smati et son parti Objectif France en font l'une de leurs priorités pour rebâtir une France prospère, sûre et fière.

C'est ainsi que la France pourra retenir ses talents, les faire revenir et même en attirer depuis l'étranger.