Communiqué

Une rentrée politique qui rend Objectif France incontournable



Les 27 et 28 août, Objectif France et Rafik Smati organisaient leur rentrée politique au pied de la montagne Sainte-Victoire. Une rentrée placée sous le signe du rassemblement autour de l'avenir de la France, à l'heure où les autres formations politiques sont gagnées par les divisions et parlent de tout sauf du futur de notre pays.


Une rentrée placée sous le signe du rassemblement, d'abord. Au moment où les partis de droite ou de gauche abordent l'élection présidentielle en ordre dispersé, nous avons réussi à rassembler au même événement des personnalités allant de la gauche républicaine, avec le président du Parti radical de gauche Guillaume Lacroix et l'essayiste engagé Paul Melun, à la droite patriote, avec Eric Zemmour et Charles Millon. Des personnalités venues dialoguer ou s'exprimer devant nos militants, au même titre que Jean-Christophe Lagarde, président de l'Union des démocrates et indépendants, Alexandre del Valle, Charles Prats, Philippe de Veulle, ou encore Michel Barnier et Corinne Lepage, venus débattre avec Rafik Smati comme l'a fait Eric Zemmour. Des élus locaux d'Objectif France, mais aussi issu de formations comme le Mouvement radical ou sans étiquette, sont venus parler de leur engagement, de leurs constats et actions au niveau de leur commune. Des personnalités de premier plan de la droite républicaine (Valérie Pécresse, François-Xavier Bellamy, Virginie Calmels, David Lisnard) ont tenu à exprimer par vidéo leur intérêt et leur soutien pour notre démarche et nos idées.

Une rentrée placée sous le signe de l'avenir de la France, ensuite. Issus de courants politiques aussi différents, celles et ceux qui sont venus à notre rentrée avaient tous en commun deux choses : le vœu de débattre de sujets essentiels pour l'avenir de notre patrie, et un intérêt pour le projet et pour la vision d'Objectif France et Rafik Smati. Un projet et une vision dont tous partagent, de la gauche républicaine à la droite patriote, certaines orientations, et dont tous reconnaissent la nécessité à l'aube des élections de 2022.

En débattant sur le thème « Refaire société, refaire nation », Bertrand Soubelet, Paul Melun, Charles Prats et Philippe de Veulle ont dégagé des convergences sur un chantier aussi essentielle pour notre société fracturée.

En discutant autour de la question « le progrès, notion de droite ou de gauche ? », Guillaume Lacroix et Jean-Christophe Lagarde ont montré qu'il était possible de retrouver les débats de fond utiles et apaisés qui manquent tant à notre démocratie polarisée, mais aussi de bâtir des ponts entre républicains des deux bords autour d'un projet de société.

En échangeant sur le thème « souverainetés : comment reprendre le contrôle ? », Rafik Smati et Michel Barnier ont mis en avant des sujets et des enjeux essentiels pour retrouver la maîtrise de notre destin et renforcer le poids de la France en Europe et dans le monde.

En débattant devant des médias nationaux de la question « sauver la France ? », Rafik Smati et Eric Zemmour ont confronté deux visions parfois divergentes, mais se rejoignant autour d'un même amour de la France, d'une même envie de la sortir de quarante ans de déclassement et de décomposition pour lui redonner son identité, sa grandeur, sa prospérité.

L’occasion pour Rafik Smati de mettre en avant une vision positive et rassembleuse pour la France, qu’il a également développée dans son discours axé sur la jeunesse, l’écologie et le génie français.

En abordant, enfin, le sujet de « l'écologie du XXIe siècle », Rafik Smati et Corinne Lepage ont montré qu'il était possible, malgré des divergences sur des sujets tels que le nucléaire, de rassembler celles et ceux qui veulent sincèrement agir face à l'urgence écologique, et de se retrouver sur l'essentiel pour faire de la France une championne de l'environnement.

Beaucoup parlent de rassemblement : le rassemblement, Rafik Smati et Objectif France le font.

Beaucoup revendiquent de faire passer les idées avant les personnes : avec des idées neuves, cohérentes et une capacité à faire passer l'intérêt général d'abord, Rafik Smati et Objectif France le font.

Beaucoup parlent, encore, de porter un projet pour le pays : avec le programme de redressement national le plus puissant et le plus complet du paysage politique, Rafik Smati et Objectif France le font.

L'aventure Objectif France ne fait que commencer : autour de Rafik Smati, nous sommes déterminés à être des acteurs majeurs de la présidentielle et des législatives de 2022, au service de la France et des Français.