Pêche, agriculture bleue
Les propositions d'Objectif France
  

Objectif France veut faire de notre potentiel maritime et des activités qui y sont liées l'un des piliers du redressement de notre économie, de la redynamisation de nos territoires et de la transition écologique (voir notre programme « Politique maritime »).

La pêche maritime, sous-valorisée dans un pays à la fibre agricole comme le nôtre, sera l'un des piliers de notre ambition maritime. Nous voulons renforcer la compétitivité du secteur, développer la pêche durable, améliorer le niveau de vie et les conditions de travail des pêcheurs et des autres actifs et apprentis liés au monde de la pêche. Nous voulons encore agir au niveau européen en faveur de la pêche française et de la protection de l'environnement marin, lier développement de la pêche et des industries navales et transports durables en favorisant le renouvellement de notre flotte de pêche, garantir la protection de la production française face aux abus de la concurrence internationale...

Au-delà de la pêche maritime, nous voulons mettre l'accent sur l'aquaculture (conchyliculture, ostréiculture...), qui jouit d'un fort potentiel. Nous voulons surtout investir dans l'avenir et faire de la France un moteur de l'économie bleue en développant l'agriculture bleue, sur les plans alimentaire, industriel, technologique, médical ou énergétique, en lien avec les axes développés dans projet « Politique maritime ».

Pour Objectif France, l'agriculture bleue peut être l'une des clés d'une économie maritime respectueuse de l'environnement, mais aussi de la croissance durable dans des secteurs d'activité ayant peu à voir avec la mer. L’alliance de notre génie scientifique et de nos ressources halieutiques pourrait permettre des révolutions dans divers domaines, et cela passe par une politique visionnaire en matière d'agriculture bleue. En attendant que notre classe politique s’y intéresse, des entrepreneurs et chercheurs de talent construisent la France de demain en pariant sur les biotechnologies marines. Nous avons de nombreux talents humains en France hexagonale et en Outre-Mer pour réussir, et d'immenses ressources dans nos littoraux et surtout dans notre Zone économique exclusive (ZEE). Nous sommes l'une des plus belles nations agricoles du monde, et l'agriculture terrienne est au cœur de notre identité ; ayons l'ambition de devenir également un géant de l'agriculture bleue, et d'en faire un chantier de la France de demain ! Objectif France présentera bientôt des propositions concrètes, à l'écoute du terrain et tournées vers l'avenir, pour développer la pêche maritime, l'aquaculture et l'agriculture bleue, et faire de ces secteurs trop souvent oubliés des moteurs de la croissance durable et de la création d'emplois.

VIDEOS ET TRIBUNES :
[ Tribune ] Tribune de Rafik Smati et Aurélien Duchêne :
La France doit enfin se tourner vers la Mer
* Programme de réformes élaboré par l'ensemble des comités thématiques et territoriaux d'Objectif France.
Publié le : 10 mars 2018
Mis à jour le : 15 septembre 2019