VIDÉO

Police, justice, armée : des priorités budgétaires à revoir

Le régalien (police, armée, justice) ne représente que 2,5% du PIB de la France. Alors oui, les policiers ont raison de manifester leur mécontentement. Nos priorités budgétaires sont clairement à revoir. Assumons-le.